Logo

Publication(s) des enseignants de la Faculté des sciences agronomiques

Publication/Année



Retour sur crig

Glissement de terrain de Nyakavogo (Bukavu, RD Congo): interaction entre facteurs naturels et anthropiques

Abstract: Currently, there are few data on the interactions between human factors and landslide processes in tropical environments such as those found in the mountains around Lake Kivu in DR Congo. This study focusses on the analysis of the spatial and temporal variability of natural and anthropogenic factors in and around Nyakavogo landslide (city of Bukavu). It combines data from field survey, aerial photographs, satellite imagery and archive analysis. This landslide, in contact with a river, occurred far before 1959. It affected the whole hillside. The significant reduction of the forested parts in favour of cultivated areas and grassy vegetation, increasing number of houses and earthworks, concentration of surface runoff at the main escarpment and seismic activity is the combination of factors that has probably contributed to its instability from 1959 to 1997. In 1997, the deep rotational movement which affected the entire landslide is the most important reactivation known. The river reorganization after the dam created by this reactivation and the erosion accentuated by exploitation of building materials in the riverbed have played an important role in the reactivation of 2000 that affected the foot of the landslide. Currently, movements still occur, mainly in the reactivated area of 2000, but a stabilization trend is observed. Reforestation of recent years probably plays a role. Nevertheless, overloading of part of the main escarpment could reverse this dynamic. This study provides useful information for the management of areas affected by landslides in the city of Bukavu.
Keywords: landslide, natural and anthropogenic factors, reactivation, land use, tropical environment


Résumé: A l’heure actuelle il existe peu d’information sur les interactions entre activité anthropique et glissementde terrain dans les environnements tropicaux tels que ceux rencontrés dans les montagnes autour du Lac Kivu en RD Congo. Cette étude consacrée à l’analyse de la variabilité spatio-temporelle des facteurs naturels et anthropiques dans et autour du glissement de Nyakavogo (ville de Bukavu) a été réalisée en combinant analyse et enquête de terrain, photographies aériennes, imagerie satellitaire et analyse d’archive. Ce glissement, en contact avec une rivière, date d’avant 1959 et affecte déjà à l’époque le versant sur toute sa hauteur. La réduction sensible du boisement à la faveur des aires cultivées et à végétation herbeuse, l’accroissement du nombre de maisons et de terrassements, une concentration des écoulements de surface au niveau de l’escarpement principal et l’activité sismique est la combinaison des facteurs qui a probablement contribué aux instabilités de 1959 à 1997. En 1997, le mouvement rotationnel profond qui a affecté l’ensemble du glissement correspond à la réactivation la plus importante connue. La réorganisation de la rivière après le barrage créé par ce mouvement et l’érosion accentuée par l’exploitation de matériaux de construction dans son lit ont joué un rôle important dans la réactivation de 2000 qui a affecté le pied du glissement. Actuellement, des mouvements sont toujours observés, principalement au niveau de la réactivation de 2000, mais une tendance à la stabilisation est observée. Le reboisement de ces dernières années y joue probablement un rôle. Néanmoins, la mise en décharge d’une partie de l’escarpement principal pourrait inverser cette dynamique. Cette étude apporte des informations utiles pour la gestion des territoires affectés par des glissements de terrain dans la cité de Bukavu.
Mots clés: glissement de terrain, facteurs anthropiques, réactivation, affectation du sol, environnement tropical

Article publié dans Geo-Eco-Trop., 2017, 41, 2, n.s.: 249-262

Auteur(s) :
Bibentyo Toussaint MUGARUKA, Matabaro Sylvain KULIMUSHI, Muhindo Sahani, Olivier DEWITTE,
Télécharger le l'article